LA VIEILLESSE N’EST PAS UNE MALADIE de Alain Jean

Alzheimer, un diagnostic bien commode

De tout temps, on a parlé de « sénilité ». Mais aujourd’hui, avec l’augmentation de l’espérance de vie, le regard sur les personnes âgées souffrant d’un déficit cognitif lié tout simplement au vieillissement cérébral a changé. Et avec lui, le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, qui s’est considérablement étendu.

Poser l’étiquette « Alzheimer » sur une personne ne fait qu’exprimer l’horreur qu’inspire le vieillissement à une société qui se croit éternellement jeune. Et à en exclure une partie de la population, nous dit Alain Jean, médecin généraliste et gériatre hospitalier, dans ce livre dérangeant et bouleversant. En nous faisant partager avec une profonde empathie ce que ressentent des personnes très âgées pour qui présent et passé se mêlent, deviennent de plus en plus flous, il aborde un débat plus que d’actualité : à force de vouloir maîtriser à tout prix la vieillesse et la mort, n’est-ce pas la médecine qui perd la raison ?

Médecin généraliste depuis plus de trente ans, Alain Jean est praticien hospitalier dans un hôpital gériatrique à Paris. Formé par le Professeur Jean-Pierre Bouchon à la médecine gériatrique, il mène également une réflexion sur les soins palliatifs qu’il pratique au quotidien et sur la douleur. Il a mis au point, au sein d’un collectif de médecins, une échelle d’évaluation de la douleur auprès de patients âgés atteints de troubles de la communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *